L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

I – DEFINITION DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
L’Intelligence Artificielle (IA) est la science dont le but est de faire faire par une machine des
tâches que l’homme accomplit en utilisant son intelligence. La terminologie – malheureuse! –
d’Intelligence Artificielle est apparue en 1956. On peut lui préférer celle d’Informatique
Heuristique. On ne parlera pas dans ce cours de machine intelligente, ni de programme
intelligent.
Autre définition (J.L.Laurière): Etude des activités intellectuelles de l’homme pour lesquelles
aucune méthode n’est a priori connue. (Tout ce qui n’a pas encore été fait en Informatique –
quand on sait le faire, ce n’est plus de l’IA … )
L’Informatique est la science du traitement de l’Information, l’IA s’intéresse à tous les cas où
ce traitement ne peut être ramené à une méthode simple, précise, algorithmique. Un
algorithme est une suite d’opérations ordonnées, bien définies, exécutables sur un ordinateur
actuel, et qui permet d’arriver à la solution en un temps raisonnable (minutes, heures, ou plus,
… mais pas des siècles!)
Exemples :
– jeu d’échecs (bien qu’il n’y ait qu’un nombre fini de situations);
– résumer un texte ou le traduire;
– reconnaitre des lettres manuscrites, par exemple TAON ou THON;
– faire des mathématiques;
– faire un diagnostic (médical, de panne, …).

II – Tendances
On assiste depuis 1990 à un foisonnement de travaux dans des domaines de plus en plus
divers. Les principales tendances sont les suivantes :
– Par l’augmentation de la puissance des ordinateurs, des méthodes inutilisables avant le
deviennent.
– Nécessité de disposer, en plus de méthodes générales, de connaissances et méthodes
spécifiques pour des domaines de plus en plus spécialisés.
– Possibilité d’intégrer plusieurs techniques dans un même système.
– Des applications à grande échelle, en dehors de l’IA, utilisent des techniques de l’IA. (Par
exemple, la transcription du génome humain).
– l’IA théorique cherche à établir des fondements scientifiques, formalisme des modes de
raisonnement et de représentation des connaissances, clarifie les concepts.
– l’IA expérimentale teste les idées nouvelles par la réalisation de systèmes. L’examen des
problèmes rencontrés conduisent alors aux améliorations des méthodes.
– l’IA appliquée est une utilisation en situation réelle dans l’industrie, les services, …

Marketing Digital

Le marketing digital a littéralement explosé au cours de la dernière décennie en raison des avantages qu’il génère pour les entreprises mais aussi car il apporte une réponse sur-mesure aux nouveaux comportements des consommateurs actuels. Mais qu’est-ce que le marketing digital ? Quelles disciplines couvre-t-il ? Quid des points forts pour les entreprises qui le pratiquent ?
LE MARKETING DIGITAL ACTIONNE TOUS LES LEVIERS NUMÉRIQUES

Le marketing digital est souvent confondu avec le webmarketing car il s’appuie essentiellement sur le web, mais pas uniquement.Le marketing digital désigne en réalité l’ensemble des pratiques dont le but est de promouvoir une entreprise, de capter des leads et de gagner de nouveaux clients via différents supports numériques :le web : sites corporate et sites marchands, blogs.les réseaux sociaux.le SEO : référencement naturel sur les moteurs de recherche.le SMO : référencement naturel sur les plateformes social media.l’inbound marketing : content marketing, newsletters…le marketing mobile : applications, m-couponing, notifications push géolocalisées…les campagnes d’emailings.le Big Data : l’exploitation des données des internautes.le marketing local : annonces publicitaires géolocalisées sur les moteurs de recherche, réseaux sociaux…En marketing digital donc, tous les leviers numériques sont actionnés afin de :Faire l’acquisition de nouveaux clients.Détecter des leads.Donner de la visibilité et de la crédibilité à l’entreprise.Promouvoir une offre à un public élargi.Tirer son épingle du jeu de marchés devenus de plus en plus concurrentiels.marketing-digital.jpg
LES POINTS FORTS DU MARKETING DIGITAL

Le marketing digital s’est imposé comme LA discipline actuelle pour les entreprises de toute taille et toute branche d’activité car de réels avantages sont à en tirer.La discipline permet de coller au plus près des habitudes et des exigences des consommateurs actuels en créant une relation de proximité et de confiance avec eux.Le client peut interagir à tout moment avec la marque et la marque détient une foule d’informations à son égard et peut adapter son offre pour lui proposer le produit ou le service qui lui correspond exactement, partout et tout le temps.La relation-client est totalement transfigurée : les entreprises connaissent finement leurs consommateurs et bâtissent ainsi une relation durable et de qualité avec eux. Le taux de fidélisation et de satisfaction s’en trouvent bonifiés tout comme le taux de conversion d’un site marchand.Mais le marketing digital est également particulièrement accessible en termes de budget car les coûts sont bien mieux maîtrisés que sur les supports traditionnels. Il donne ainsi la possibilité aux PME comme aux TPE de pouvoir être compétitifs et de jouer à armes égales avec les grands groupes aux capacités financières colossales. Le ROI des actions menées est ainsi plus intéressant.Aussi, le digital ouvre fondamentalement sur un marché gigantesque : le monde entier. Les sites e-commerce par exemple tournent 24h/24 et 7j/7 et s’adressent à une clientèle aussi bien locale que nationale et internationale. Le web étant le vecteur de choix du digital, cette forme de marketing ne connaît donc pas de frontière.Grâce au marketing digital, toutes les marques peuvent donner une ampleur sans commune mesure à leur image. Elles peuvent rapidement booster leur visibilité tant sur les réseaux sociaux que sur les moteurs de recherche notamment.Enfin, le digital apporte beaucoup de souplesse et d’agilité aux entreprises. Lancer un nouveau produit sur le web par exemple se fait beaucoup plus rapidement que dans les réseaux de distribution physique et là encore pour des coûts maîtrisés. Mais en interne également, le digital change la donne. Les collaborateurs d’une entreprise peuvent travailler à distance, en tout lieu, n’importe quand. Les solutions en mode SAAS sont un exemple de ce changement radical : une simple connexion suffit pour collaborer à distance.Et vous ? quels bénéfices avez-vous retiré de vos pratiques du marketing digital ?