POURQUOI LE MARKETING DIGITAL EST-IL INDISPENSABLE AUX PME ?

L’avènement des nouvelles technologies a révolutionné notre mode de vie privé et professionnel. Chaque jour, nous apprenons, échangeons, via internet, nos smartphones, nos tablettes et autres objets connectés. Malgré ce passage obligé, encore trop d’entreprises travaillent sans réelle stratégie digitale ou utilisent le digital de façon tactique. Pourtant en agissant de la sorte, elles se mettent en danger par rapport à leurs concurrents. De nos jours, avoir une stratégie digitale n’est plus un luxe, mais devient une nécessité. Dans cet article vous découvrirez pourquoi le marketing digital est-il indispensable aux PME.

1# Marketing et communication : des secteurs fortement impactés

Avec la communication, le marketing est sans doute le secteur d’activité de l’entreprise qui est le plus impacté par ces bouleversements. Le marketing traditionnel n’est toutefois pas mort. Le marketing digital redonne du sens au marketing. Il permet de créer une véritable relation avec les consommateurs, de mieux les comprendre, et d’anticiper leurs besoins et attentes. L’avantage primordial du marketing digital est la possibilité de mesurer plus précisément ses actions sur le web et d’adapter sa stratégie selon les résultats obtenus. Pour le client, les messages laissés sur les réseaux sociaux ont en général plus d’impact que ceux que délivrent les entreprises elles-mêmes à travers leur publicité. Les entreprises perdent ainsi leur quasi-monopole d’information. Elles ne peuvent donc plus ignorer les utilisateurs des réseaux et médias sociaux, car ils représentent une part croissante de leurs clients.

2# Qu’est-ce qu’une stratégie digitale

La définition d’une stratégie digitale repose sur l’analyse de plusieurs composantes.

Comme une stratégie marketing « classique », la stratégie digitale est l’ensemble des éléments nécessaires dans un temps donné pour atteindre un/des objectif(s), compte tenues des contraintes de l’entreprise (moyens financiers, humains, techniques, juridiques…). La stratégie digitale fait partie de la stratégie générale de l’entreprise. Elle en est complètement dépendante !

Elle permet potentiellement de répondre à une innovation technologie, un besoin client, une volonté d’avoir une meilleure organisation de l’entreprise ou bien sûr une évolution de la stratégie marketing vers le web.

ll s’agit d’une stratégie qui utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication (les fameuses NTIC, c’est-à-dire tout ce qui relève du Web), au service d’une marque, d’une société, d’un produit…

Le Web s’invite à tous les niveaux : objectif, positionnement, Mix marketing, plan d’action. C’est donc un objectif, un moyen, un canal de communication, un plan d’action spécifique !

3# Les étapes clés d’une stratégie digitale pour PME

Avant la mise en place de votre stratégie digitale pour PME un détour par le marketing « classique » s’impose. Vous serez ainsi mieux en phase avec business. Passons ensemble en revue les étapes clés de votre stratégie digitale :

a. La nature de votre activité : votre positionnement, votre offre, votre valeur ajoutée, vos objectifs, votre budget
b. Vos cibles : Qui sont-elles ? Quelles sont leurs attentes ? Quels sont leurs comportements ?
c. Votre marché : Quels sont les tendances ? Qui sont vos concurrents ? Comment utilisent-ils le digital ?

Au regard de cette analyse, nous pourrons alors élaborer notre stratégie digitale

En quoi les nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication peuvent nous aider à réaliser nos objectifs ? Y a-t-il une application que nous pourrions développer pour améliorer notre service à la clientèle ou voulons-nous juste un support institutionnel afin d’informer nos clients et partenaires ?

4# Quelle forme adopter pour sa stratégie digitale ?

La forme utilisée doit être en adéquation avec les valeurs transmises par l’entreprise et son positionnement sur le marché. Une fois les points ci-dessous définis restera alors plus qu’a les véhiculer sur  le web :

a. le ton à utiliser sur les plateformes digitales (site Internet, plateformes sociales, forums, blogs, réseaux sociaux…)
b. la charte d’expression sur les médias sociaux (éthique, charte d’utilisation…) : ce que nous sommes prêts à accepter, quels termes on accepte, jusqu’où nous sommes prêts à aller dans la proximité avec nos clients…
c.  l’identité visuelle de la marque : logos, couleurs, polices, identité des visuels utilisés (libre de droit, photographe dédié…)
d. les supports publicitaires
f. les canaux utilisés : sites communautaires grand public tels que Facebook ou Google+ vs professionnel / Site mobile vs Application mobile / Participation à des blogs et billets sponsorisés vs blog de marque / Partenariats pérennes vs opportunisme….

5# Quels réseaux sociaux utiliser pour atteindre ses clients

Choisir les réseaux sociaux où votre entreprise prendra la parole et engagera ses clients est évidemment stratégique et nécessite d’identifier quels sont vos objectifs principaux au préalable par exemple :

1. Travailler la notoriété de votre entreprise
2. Générer du trafic
3. Développer votre communauté
4. Prospecter vos clients
5. Améliorer votre service après vente

Il existe deux types de réseaux :

1. Les réseaux sociaux populaires (Facebook, Twitter, Instagram…) qui permettent de toucher une audience large et d’obtenir une bonne visibilité
2. Les nouveaux réseaux sociaux en émergence qui donnent de meilleurs résultats si on les adoptent en premier.

Un bon choix de présence sur les réseaux sociaux dépend avant tout de votre audience cible. Si nous sommes dans un domaine B2B (business to business), des solutions comme l’e-mailing ou le réseau professionnel LinkedIn sont les mieux adaptées. Dans le B2C (business to consumer), Facebook, Instagram, Snapchat ou YouTube peuvent être plus efficaces. Généralement on conseille  2 à 3 présences fortes sur des réseaux sociaux populaires afin d’atteindre rapidement une masse critique d’abonnés avec à côté, des expérimentations sur des réseaux sociaux à risque permettant d’investir sur le futur et de profiter de la prime donnée aux early adopters.

Si vous avez d’autres questions auxquelles vous désirez que je réponde, n’hésitez pas à le faire en commentaire de cet article ou sur les réseaux sociaux.