Focus sur le growth marketing

Qu’est-ce que le Growth Hacking?

Le Growth hacking est un terme anglais qui désigne l’ensemble des moyens mis en place pour favoriser l’acquisition de clients potentiels à moindre coût. Ainsi les publicités disruptives qui apparaissent instantanément et inlassablement  lorsque l’on visite une page web ou les outils analytiques utilisé pour mesurer le nombres de visiteurs tels que google analytics ne représente que quelques mécanismes du web mis à la disposition des startups.

L’art du Growth Hacking:  Une approche marketing différente?

Le Growth marketing mise sur un travail constant sur le produit et donc s’épargne les énormes coûts liés campagnes publicitaires pour le réinvestir dans l’optimisation de son produit. Le Growth Hacking se concentre exclusivement sur le taux de conversion réel, tandis que le marketing traditionnel est plus axé sur l’impact et la notoriété, avec un coût beaucoup plus élevé.

Comment le Growth Hacking appru?

Sean Ellis est l’inventeur du terme Growth Hacker. Fondateur et CEO du site GrowthHackers.com. Sean Ellis a participé au lancement d’entreprises pesant aujourd’hui plusieurs milliards de dollars (Dropbox, Lookout, Eventbrite) en boostant leur croissance. En 2010, il rédige une annonce pour recruter son remplaçant chez Dropbox. Il cherche une personne dotée de compétences larges et atypiques, capable de mettre sa créativité et son intelligence au service de la croissance de l’entreprise. Ne trouvant pas d’intitulés de postes correspondant à ce profil, il décide de l’inventer, ce sera Growth Hacker.

L’anecdote à connaître

Le Growth Hacking existait déjà bien avant qu’on en entende ses louanges aujourd’hui. Dès l’apparition d’internet, les créateurs de sites, outils, annuaires se sont demandés comment avoir plus d’utilisateurs. Parmi ces pionniers du web, la messagerie Hotmail, premier service de courriel gratuit créé en 1996 par Jack Smith et Sabeer Bhatia, a connu un démarrage difficile comme toutes entreprises à ses débuts  malgré des investissements publicitaires à hauteur de 300.000 €. C’est une simple petite phrase insérée à la fin de chaque email envoyé depuis hotmail qui va changer la donne : PS : I love you. Get your free email at Hotmail. En quelques jours, la croissance est fulgurante. 18 mois plus tard, ils ont 12 millions d’utilisateurs. C’est le premier Growth Hack de l’histoire.

Quelques exemples d’outils : 

  • Outils de scraping comme Email Hunter (adresses mails), Kimono (scraper données web)
  • Outils de tracking comme Mail Track (mails), Hotjar (contenu), Tilkee
  • Outils analytics & Marketing comme Google Analytics, SEMRush, Botify, Amplitude Analytics, Appboy, Wishpond (marketing automation)
  • Outils d’automatisation (s’appliquant aux SAV, aux réseaux sociaux, aux emailings, etc.) comme Zapier ou IFTTT, Pushcrew (envoi de notifications sur navigateur)
  • Outils de veille stratégique et d’e-réputation comme Buzz Sumo, SocialShare, Crowdfire (Twitter & Instagram), Nuzzel (curation), Twitonomy, Buzzbundle